Ouvrir les yeux - Marc Gardner

Ouvrir les yeux - Marc Gardner

Après les 7 tomes imposants de « Lorien legacies », j’ai décidé de jeter mon dévolu sur une lecture légère qui n’a fait que 3 jours.

Le synopsis

Paul Dragon a décidé de changer de vie, ancien fêtard parisien, à 25 ans, il est retourné vivre dans sa ville natale. Fini les petits jobs et les études de comptabilité, il veut devenir professeur des écoles et a débuté son année de stage. Ce déménagement l’a aussi rapproché géographiquement de sa famille. Les relations avec les membres de cette dernière restent compliquées et notamment avec son père, qui n’a pas accepté son coming-out il y a quelques années. Pour rester indépendant financièrement, Paul travaille également tous les soirs comme agent d’entretien dans une entreprise de bureau, rien d’extraordinaire, jusqu’au jour où il commence à converser avec un des employés de manière épistolaire. Très vite une certaine amitié se tisse entre les deux hommes. C’est cette relation que nous sommes amenés à suivre dans ce livre.

Mon avis

Mon objectif premier quand je prends un livre est de me détendre, je fus particulièrement surpris en commençant ce livre par hasard de découvrir un personnage principal de mon âge, qui fait le même travail que moi et qui a aussi eu des soucis dans son année de stage... Autant dire que l’on était mal parti.

Néanmoins, la lecture de ce livre est très simple à suivre, il n’y a pas de prise de tête, tout est clair et on avance rapidement. Pour une lecture détente, c’est parfait. J’ai pu m’identifier au personnage principal (avec ce qui est noté ci-dessus, c’était à prévoir) et je me suis mis à ressentir ses émotions à certains passages du livre (même si à d’autres j’ai eu envie de lui mettre des baffes pour le réveiller).

Je déconseille par contre ce livre à tout personne connaissant un peu le système éducatif dans le premier degré, je me suis énervé en voyant les erreurs criardes du livre sur le traitement de la vie professionnelle du personnage principal, à croire que l’auteur ne s’est renseigner que vaguement pour découvrir le nom d’ESPE, mais le reste sonne affreusement faux : les « relations hiérarchiques » avec la directrice, une inspectrice mutique et soumise à la directrice qui apparaît par miracle et j’en passe.

Passé ce point négatif, si vous cherchez une romance gay, car oui, c’est ce genre de livre, facile à lire pour vous détendre et sans scène de sexe, allez-y. Tout n’y est pas rose et tout ne s’arrange pas dans cette histoire, ce qui ajoute une touche de réalisme, mais la fin est sympathique et laisse entrevoir une bonne évolution pour la vie de notre héros.

Acheter sur 7switch

Posted on
Categories: