J'ai acheté un iPad

J'ai acheté un iPad

Utilisateur d’Android depuis des années, que ce soit pour mes smartphones ou pour mes tablettes et alors que je déteste Apple, j’ai acheté un iPad sans y être forcé.

Retour d’expérience avec les tablettes Android

Comme expliqué précédemment, je suis un utilisateur de produits tournant sous Android. Ma première tablette Android a été une tablette Fire entrée de gamme de chez Amazon. Ce fut ma porte d’entrée vers les tablettes, mais celle-ci, trop limité par le système d’Amazon et par ses caractéristiques techniques, ne fut pas suffisante pour mon utilisation personnelle.

Ayant besoin de plus de performances et aussi d’un plus grand écran, je me suis tourné vers la Lenovo Yoga Tab première du nom avec son écran 10 pouces et son autonomie record (elle pouvait tourner 24 heures d’affilée en étant utilisée, et peut encore fonctionner une dizaine d’heure sans recharge aujourd’hui malgré ses 4 ans).

Une fois encore, les performances de cette tablette n’étaient pas suffisantes pour mon utilisation bureautique et multitâche, les lettres s’affichaient au ralenti dans le traitement de texte et le navigateur internet mettait des plombes à afficher du contenu, sans parler de l’absence de mise-à-jour du système resté dans une ancienne version d’Android (la 4.3 si je me souviens bien). Néanmoins satisfait par le format original de cette tablette et par la qualité des produits Lenovo, je me suis tourné vers le dernier modèle sorti à l’époque : la Yoga Tab 3 format 10 pouces également, mais sans le projecteur.

La dernière déception

Je suis aujourd’hui déçu de cette tablette qui m’a accompagné durant plus de deux années dans mes études sans faillir et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, achetant le nouveau modèle d’un constructeur à un tarif assez cher, par rapport à ce que j’avais eu auparavant, je m’attendais si ce n’est à avoir des améliorations, au moins à avoir une qualité de service équivalent. Malheureusement, l’autonomie record de la Yoga 1 n’est qu’un vague souvenir, la Yoga 3 tenant difficilement 10 heures d’utilisation poussée. J’attendais également un minimum de suivi niveau mise-à-jour pour un produit neuf, et alors qu’une tablette entrée de gamme de la même marque, payée 3 à 4 fois moins chère était mise-à-jour, ma Yoga Tab 3 a dû voir passer une seule mise-à-jour de sécurité, rien de plus. Elle est donc restée dans son jus. De plus, certaines applications sous Android sont moins évoluées que leur équivalent dans d’autres systèmes, me limitant dans l’utilisation que je souhaitais faire de cette tablette.

J’ai donc pris un iPad

Ce sont toutes ces raisons qui m’ont poussé à prendre un iPad. Je souhaitais un appareil qui puisse durer dans le temps et qui serait un minimum suivi par son fabriquant par des mises-à-jour. Je voulais un système avec des applications qui fonctionnent correctement et où j’ai un peu moins l’impression d’être sur un système mobile (bien qu’on est loin de la facilité d’utilisation d’un ordinateur). De plus, pour mon travail dans les écoles, on trouve parfois des « classes mobiles », comprenez ici des valises de tablettes, qui sont dans l’immense majorité des cas des iPad et j’avais beaucoup de difficulté à les utiliser correctement ou même à produire des séances les utilisant. Avoir un iPad chez moi me permettant en plus de pouvoir apprendre à utiliser la machine, mais aussi à tester mes séances à l’avance.

Maintenant, dans mon utilisation quotidienne, elle va surtout me servir à prendre des notes, qu’elles soient personnelles (listes de choses à faire, articles de blog, etc.), ou professionnelles (compte-rendu de réunion, de remplacement, de formation, etc.).

Posted on